7

Bûche Praliné & Crème de Marron {Pour les Nuls}

Après ma recette Chocolat / Fruits Rouges, on continue en toute simplicité et facilité avec une recette Praliné & Crème de Marrons : deux parfums que j’adore !

Vous aurez fini de réaliser votre bûche en moins de 45 minutes et ça, ce n’est pas négligeable dans le rush des fêtes de fins d’année !

BucheMarronPraliné

Pour 8 personnes :

  • Génoise :
    • 3 oeufs
    • 75g de sucre
    • 75g de farine
  • Sirop :
  • Garniture :
    • 250g de crème de marrons vanillée
    • 100g de pralinoise
    • 10cl de crème liquide
  • Décoration :  Amandes effilées & autres décor de Noël 

C’est Parti !

  1. Préparation de la garniture au praliné :
    Couper la pralinoise en morceaux et la réserver dans un saladier.
  2. Faire bouillir la crème liquide est la verser sur la pralinoise en battant.
  3. Réserver pour la garniture extérieure de la bûche.
  4. Préparation de la génoise :
  5. Séparer les blancs des jaunes.
  6. Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  7. Ajouter la farine en pluie, mélanger.
  8. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.Incorporer au mélange.
  9. Beurrer une feuille de papier sulfurisée, la déposer sur une plaque allant en four.
  10. Etaler la préparation selon la taille/épaisseur désirées.
  11. Enfourner 10 à 15 minutes en surveillant.
  12. Lorsqu’elle est dorée, sortir la plaque du four.
  13. A la sortie du four, poser une feuille de cuisson en silicone/un torchon humide essoré sur la génoise.
  14. Retourner ainsi le biscuit sur cette feuille de cuisson/torchon.
  15. Sirop :
  16. A l’aide d’un pinceau, imbiber la génoise retournée de la crème de châtaignes afin que la bûche soit moelleuse à souhait.
  17. Dressage :
  18. Etaler la crème de marrons vanillée sur toute la surface de la génoise.
  19. Prendre une extrémité de la bûche et commencer à l’enrouler délicatement en serrant grâce à la feuille de cuisson/torchon.
  20. Une fois enroulée, découper les 2 extrémités pour les égaliser.
  21. Napper les deux embouts de crème de marrons.
  22. Remuer la garniture praliné et en garnir la bûche à la spatule ou grâce à une poche à douille à embout cannelé.
  23. Décorer avec les amandes émincées.
  24. Repos : Laisser prendre plusieurs heures au frais.

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

6

Le Gâteau Au Chocolat Fondant {de Trish Deseine}

La mission du jour : réaliser un gâteau au chocolat. 
J’ai donc rapidement ouvert mon livre ‘spécial envie de chocolat’ : Je veux du chocolat ! de Trish Deseine. Il renferme de nombreuses recettes hyper gourmandes et plein de conseils pour travailler le chocolat. En le feuilletant, j’ai d’ailleurs trouvé plein de jolies idées pour Noël.

En attendant, j’ai réalisé le gâteau qui me faisait de l’oeil : Le Gâteau Au Chocolat Fondant de Nathalie, qui selon Trish Deseine a suscité des commentaires enthousiastes des chefs pâtissiers les plus connus !

Attention par contre à le réaliser dans un moule plutôt petit pour avoir une bonne épaisseur – en effet, le mien était trop grand et manquait d’épaisseur.

Voici vite la recette 🙂

FondantChocolat1

Pour 6 – 8 personnes

  • 200g de chocolat pâtissier
  • 200g de beurre
  • 5 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 250g de sucre

FondantChocolat2

C’est Parti !

  1. La veille :
  2. Préchauffer le four à 190°C.
  3. Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes (3 fois 30sec en remuant entre chaque cuisson).
  4. Ajouter le sucre. Laisser refroidir.
  5. Incorporer les oeufs un à un en remuant bien.
  6. Ajouter la farine, lisser le mélange.
  7. Verser dans un moule à manqué de 20cm de diamètre.
  8. Enfourner 22 minutes.
  9. Le gâteau doit être encore légèrement tremblotant au milieu.
  10. Démouler et laisser refroidir jusqu’au lendemain.

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

3

Bûche Chocolat & Fruits Rouges {Recette de base}

En ce premier jour de l’Avent, voici une de mes recettes de bûches rapides et simples à réaliser.

Si vous n’êtes pas Chocolat / Fruits Rouges, vous pourrez la décliner en changeant quelques ingrédients : Chocolat au lait / Noisettes concassées, Chocolat blanc / Dés de poires…

Ainsi, votre bûche plaira à tous vos convives !

BucheChocoFruitsRouges

Pour 8 personnes :

  • Génoise :
    • 3 oeufs
    • 75g de sucre
    • 75g de farine
  • Sirop :
    • 2 cuillères à soupe de grenadine
    • 3 cuillère à soupe d’eau bouillante
  • Garniture :
    • 200g de chocolat
    • 20cl de crème liquide entière
    • 100g de fruits rouges (congelés pour moi)
  • Décoration :  Sucre glace & autres décor de Noël 

C’est Parti !

  1. Préparer la garniture au chocolat : 
  2. Couper le chocolat en morceaux et la réserver dans un saladier.
  3. Faire bouillir la crème liquide est la verser sur le chocolat en battant.
  4. Réserver au frais.
  5. Préchauffer le four à 180°C.
  6. Préparer la génoise :
  7. Séparer les blancs des jaunes.
  8. Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  9. Ajouter la farine en pluie, mélanger.
  10. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporer au mélange.
  11. Beurrer une feuille de papier sulfurisée, la déposer sur une plaque allant en four.
  12. Etaler la préparation selon la taille/épaisseur désirées.
  13. Enfourner 10 à 15 minutes en surveillant.
  14. Lorsqu’elle est dorée, sortir la plaque du four.
  15. A la sortie du four, poser une feuille de cuisson en silicone/un torchon humide essoré sur la génoise.
  16. Retourner ainsi le biscuit sur cette feuille de cuisson/torchon.
  17. Préparer le sirop :
  18. A l’aide d’un pinceau, imbiber la génoise retournée du mélange grenadine/eau bouillante afin que la bûche soit moelleuse à souhait.
  19. Dressage :
  20. Au besoin, faire réchauffer 30 secondes la garniture au chocolat si elle a durcie.
  21. L’étaler sur toute la surface de la génoise. Il doit en rester pour la décoration.
  22. Parsemer les fruits rouges. Il doit en rester pour la décoration.
  23. Prendre une extrémité de la bûche et commencer à l’enrouler délicatement en serrant grâce à la feuille de cuisson/torchon.
  24. Une fois enroulée, découper les 2 extrémités pour les égaliser.
  25. Napper les deux embouts de ganache au chocolat.
  26. Décoration :
  27. Dans une seringue à pâtisserie, mettre la ganache au chocolat qu’il reste et décorer la bûche selon votre goût.
  28. Finir par décorer de fruits rouges.
  29. Repos :
  30. Laisser prendre plusieurs heures au frais.

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

13

Paris-Brest {Pas à Pas}

J’ai ENFIN réussi mes Paris-Brest !

Il aura suffit de 4 heures en cuisine pour que je réussisse enfin ma pâtisserie préférée ! C’est long (surtout que j’ai passé pas mal de temps à m’inspirer en lisant PATISSERIE ! de Christophe Felder, les conseils de Mercotte, le replay du Meilleur Pâtissier… !) on en met de partout, on retourne sa cuisine mais ça en vaut la peine ! Ces Paris-Brest sont comme je les aime (au bon goût de praliné !) – et qu’est ce que ça fait du bien de venir à bout d’une telle pâtisserie !

Alors, armez vous de patience parce qu’entre Pâte à Choux, Crème au Beurre, Crème Pâtissière, Praliné Maison… vous allez en voir de toutes les couleurs !

ParisBrest1

Pour 6 Paris-Brest :

Pâte à choux :

  • 125g d’eau
  • 2g de sucre semoule
  • 1g de sel
  • 55g de beurre
  • 70g de farine tamisée
  • 125g d’oeufs (~2 à 3 oeufs)
  • 100g d’amandes effilées ou pralin

Crème mousseline praliné :

ParisBrest2

C’est Parti !

  1. Préparer la pâte à choux :
  2. Préchauffer le four à 180°C
  3. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre semoule, le sel et le beurre en morceaux. Faire chauffer ce mélange sur feu moyen.
  4. Lorsque le beurre est complètement fondu et le mélange bien chaud, ôter la casserole du feu et verser la farine en pluie, tout en remuant avec un fouet.
  5. Continuer de mélanger jusqu’à ce que la farine soit totalement absorbée.
  6. Remettre la casserole sur feu moyen, tout en continuant de mélanger durant 1 minute afin de dessécher la pâte.
  7. Lorsque la pâte est suffisamment desséchée, verser la préparation dans un récipient pour arrêter la cuisson.
  8. Incorporer les oeufs préalablement battus en deux fois, bien battre la préparation pour y incorporer de l’air.
  9. Remplir une poche à douille munie d’une douille cannelée de la préparation (la douille cannelée permettra de créer des sillons dans la pâte qui permettront d’évacuer l’humidité à l’intérieur de la pâte à choux).
  10. Dresser 3 cercles pour chaque Paris-Brest : deux cercles concentriques côte à côte et un autre au dessus.
  11. Saupoudrer d’amandes effilées ou de pralin.
  12. Enfourner 20 à 25 minutes à 180°C dans un four non ventilé (ne pas ouvrir avant 20 minutes minimum).
  13. Lorsque les gâteaux sont cuits, les laisser refroidir hors du four.
  14. Préparer le praliné :
  15. Préchauffer le four à 180°C.
  16. Verser les noisettes sur une plage couverte de papier sulfurisé et les faire torréfier au four pendant 10 minutes.
  17. A la sortie du four, les frotter entre vos doigts pour ôter leur peau.
  18. Fendre et gratter la gousse de vanille.
  19. Dans une casserole, mettre la moitié du sucre avec la vanille et faire fondre sur feu moyen en remuant.
  20. Lorsque le sucre a bien fondu et commence à colorer, incorporer le restant du sucre tout en mélangeant pour que le cuisson soit homogène.
  21. Lorsque le sucre prend une couleur caramel assez prononcée, retirer la casserole du feu et extraire la gousse de vanille.
  22. Incorporer les noisettes torréfiées et mélanger afin de bien les enrober de caramel.
  23. Débarrasser le tout sur une feuille de papier sulfurisé.
  24. Laisser refroidir.
  25. Lorsque le caramel est froid, le casser en gros morceaux et le passer en mixeur 10 minutes afin d’obtenir une pâte. Le praliné devient d’abord granuleux puis se transforme en pâte au cours du mixage, grâce à l’huile qui s’extrait des noisettes. Attention, si votre robot, comme le mien, n’est pas assez puissant et que le praliné n’est toujours pas une pâte au bout de 10 minutes, je vous conseille d’ajouter une cuillère à café d’huile de noix (noix de pécan pour moi, ou encore noisette) pendant que le robot tourne afin que le praliné se transforme enfin en pâte. Réserver à température ambiante.
  26. Préparer la crème pâtissière :
  27. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée. Laisser infuser 10 minutes.
  28. Retirer la gousse de vanille.
  29. Pendant ce temps, verser les jaunes d’oeufs dans un saladier, avec le sucre et la Maïzena. Fouetter vivement, mais sans faire blanchir le mélange. 
  30. Une fois le lait infusé, le porter de nouveau à ébullition et le verser sur le mélange en deux fois. 
  31. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire sur feu vif en fouettant vivement.
  32. Dès que la crème épaissit, retirer la casserole du feu, ajouter le beurre et fouetter jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé à la crème.
  33. Verser la crème sur un film alimentaire, l’envelopper complètement pour ne pas qu’elle sèche. Laisser refroidir au réfrigérateur.
  34. Préparer la crème au beurre :
  35. Casser les oeufs dans un cul-de-poule métallique, fouetter et incorporer le sucre semoule.
  36. Faire chauffeur ce mélange sur un bain marie afin que les cristaux de sucre soient complètement dissous.
  37. Refroidir ensuite ce mélange au fouet électrique pour le faire mousser.
  38. Lorsque la préparation devient tiède, incorporer le beurre coupé en parcelles, sans cesser de fouetter.
  39. Mélanger à pleine vitesse pour donner une texture aérienne. Réserver à température ambiante.
  40. Réaliser la crème mousseline :
  41. Travailler la crème pâtissière, bien froide, au fouet. La mélanger à la crème au beurre et au praliné. Fouetter jusqu’à complète absorption.
  42. Montage :
  43. Couper les Paris-Brest en deux avec un couteau à pain.
  44. Garnir les Paris-Brest de la crème mousseline à l’aide d’une poche à douille cannelée (douille lisse pour moi, par défaut).
  45. Poser le couvercle délicatement et saupoudrer de sucre glace.
  46. Conserver 2 à 3 jours maximum au réfrigérateur.

ParisBrest3

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

18

Praliné Noisette {Maison}

Ahhh le praliné ! Certainement mon parfum préféré pour ce qui est du sucré : je l’adore, que ce soit dans le Paris-Brest, les crèmes dessert, les bûches de Noël, les macarons, les crèmes glacées, … J’adore ce petit goût de noisette.

Je me suis inspirée de ma bible de la Pâtisserie (PATISSERIE ! de Christophe Felder) et des conseils de Mercotte pour réaliser ce praliné. Je l’ai utilisé dans la crème de mon Paris-Brest mais on peut aussi s’en servir pour garnir une bûche de Noël ou encore des chocolats maison !

Praliné1

Praliné2

C’est Parti !

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Verser les noisettes sur une plage couverte de papier sulfurisé et les faire torréfier au four pendant 10 minutes.
  3. A la sortie du four, les frotter entre vos doigts pour ôter leur peau.
  4. Fendre et gratter la gousse de vanille.
  5. Dans une casserole, mettre la moitié du sucre avec la vanille et faire fondre sur feu moyen en remuant.
  6. Lorsque le sucre a bien fondu et commence à colorer, incorporer le restant du sucre tout en mélangeant pour que le cuisson soit homogène.
  7. Lorsque le sucre prend une couleur caramel assez prononcée, retirer la casserole du feu et extraire la gousse de vanille.
  8. Incorporer les noisettes torréfiées et mélanger afin de bien les enrober de caramel.
  9. Débarrasser le tout sur une feuille de papier sulfurisé.
  10. Laisser refroidir.
  11. Lorsque le caramel est froid, le casser en gros morceaux et le passer en mixeur 10 minutes afin d’obtenir une pâte. Le praliné devient d’abord granuleux puis se transforme en pâte au cours du mixage, grâce à l’huile qui s’extrait des noisettes. Attention, si votre robot, comme le mien, n’est pas assez puissant et que le praliné n’est toujours pas une pâte au bout de 10 minutes, je vous conseille d’ajouter une cuillère à café d’huile de noix (noix de pécan Guénard pour moi, ou encore noisette) pendant que le robot tourne afin que le praliné se transforme enfin en pâte.
  12. Votre praliné est prêt !

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

13

Sablés de Noël {Au Beurre}

Je profite de l’approche de Noël (mais aussi de la publication de ma recette dans le magazine 750Grammes qui sort ce jour !!!) pour vous présenter mes Sablés de Noël.

C’est une recette classique que vous pourrez déguster, offrir ou encore utiliser en décoration. En effet, ici on les attache à du ruban pour les pendre au sapin de Noël.

Et comme je le mentionnais plus haut, 750Grammes me fait un cadeau en publiant ma recette, qui a été sélectionnée comme étant la meilleure de la catégorie « Déco de Noël à croquer » dans la rubrique « Vos recettes font le Best of ». 🙂

Sablés1

Pour une cinquantaine de sablés :

Base sablée :

  • 1 oeuf
  • 125g de sucre
  • 125g de beurre
  • 250g de farine
  • 1 pincée de sel

Glaçage :

  • 3 cuillère à soupe de sucre glace
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron

Sablés2

C’est Parti !

  1. Si vous avez un mixeur, y mettre l’oeuf, le sucre, la farine, le sel & le beurre coupé en dés (sinon pétrir le tout à la main).
  2. Mettre en marche le mixeur à forte vitesse jusqu’à ce qu’une boule se forme.
  3. La récupérer et l’emballer dans du film étirable.
  4. Placer la boule de pâte au frais pendant 20′.
  5. Préchauffer le four à 175°C
  6. Abaisser la pâte sur une surface farinée, découper les sablés à l’emporte-pièce.
  7. Enfourner 15 minutes en surveillant.
  8. Lorsqu’ils sont dorés, sortir la plaque du four.
  9. Mélanger le sucre glace avec le jus de citron.
  10. Décorer les sablés à l’aide d’un cure-dent.

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂

16

Millefeuille Framboise Vanille {Mon Premier Cours de Pâtisserie}

J’ai participé, il y a quelques mois à mon premier cours de pâtisserie !

Depuis le temps que je voulais tenter, c’est grâce à un cadeau de Noël que j’ai pu m’inscrire à un cours chez Tamara à Nice.

Il y avait plein de choix de cours, me voilà partie pour un atelier « pâte feuilletée ». 

Au programme : Millefeuille crème parfumée à la vanille et framboises fraîches, Sacristains et Palmiers.

Je vous partage aujourd’hui la recette du Millefeuille que j’ai adorée !

Tamara nous a appris avec beaucoup de patience les tours de main à adopter pour réussir la pâte feuilletée, mais aussi pour dresser : un très bon moment !

MillefeuilleFramboiseVanille
Pour 6 personnes
Feuilletage
 
  • 250g de farine
  • 200g de beurre
  • 5g de sel
  • 125ml d’eau

Garniture : Crème légère au mascarpone

  • 150g de mascarpone
  • 150ml de crème liquide entière
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 300g de framboises

Glaçage :

  • 150 g de sucre glace
  • 3 petites cuillères à soupe d’eau
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • Quelques gouttes d’eau

MillefeuilleFramboiseVanille2

C’est Parti !

Réaliser le feuilletage :

Mélanger doucement au robot à crochet l’eau, la farine et le sel.

Ajouter le beurre très froid. 

Pétrir très légèrement pour que la pâte forme une boule, des morceaux de beurre doivent encore être visibles.

Donner une forme carrée.

Fariner le plan de travail et le rouleau, étaler la pâte sur un long rectangle de 30cm de long. Rajouter de la farine si la pâte colle.

Point essentiel 1 : Ne pas mettre trop de farine : l’excédent devra être retiré avant le feuilletage : il ne faut pas emprisonner de farine au moment du pliage.

Point essentiel 2 : Les angles des rectangles doivent toujours être très marqués : angles à 90°.

Plier la pâte selon le croquis ci dessous :

Feuilletagepliage

En trois en superposant le haut sur le bas. 

Tourner la pâte d’un quart et étaler à nouveau la pâte sur un long rectangle de 30cm. Plier en trois de la même façon.

Tourner de nouveau la pâte d’un quart, étaler de même et plier encore une fois en trois.

Tourner une dernier fois d’un quart, étaler et plier une dernière fois en trois.

Veiller à ce que la pâte soit bien rectangulaire. 

Couvrir la pâte et la placer au frais au moins 1 heure.

Pendant ce temps, réaliser la ganache :

Mélanger la crème et le sucre et battre la crème en chantilly (au fouet électrique de préférence !), puis l’incorporer délicatement au mascarpone. Fendre la gousse de vanille, récupérer la poudre et l’ajouter au mélange.

Préchauffer le four à 200°C.

A la sortie du frigo, étaler la pâte sur 1/2 cm.

Enfourner 20 minutes jusqu’à ce que le feuilletage brunisse.

A la sortie du four, couper la plaque en 3 bandes de même largeur.

Commencer le dressage :

Monter le millefeuille en posant une première part en bas.

Poser les framboises sur tout le pourtour en laissant un espace de 1,5cm entre chacun.

Dresser la crème à la poche à douille entre chaque framboise.

Garnir le milieu de chaque feuille comme bon vous semble avec plus ou moins de crème et de framboises.

Recouvrir du second feuilletage et réitérer l’opération avec les framboises et la crème.

Recouvrir du troisième et dernier feuilletage.

Réaliser le glaçage blanc :

Mélanger le sucre glace avec 2 cuillères à soupe d’eau. Bien mélanger et ajouter peu à peu le restant d’eau.

Réaliser le glaçage marron :

Mélanger le cacao avec quelques gouttes d’eau.

Etaler le glaçage blanc sur tout le dessus du millefeuille. 

Rapidement, former un cornet avec du papier sulfurisé et le remplir de glaçage marron. Tracer des lignes sur toute la longueur du millefeuille.

A 2cm du bord, avec le dos d’un couteau ou un cure dent, tracer un trait dans le sens de la largueur : cela étalera le marron pour former les célèbres motifs du millefeuille. 2cm plus long, tracer un trait toujours dans le sens de la largueur mais dans l’autre sens. Alterner le sens des traits et vous obtiendrez le classique motif du millefeuille.

Consommer le jour même en le conservant au frais.

MillefeuilleFramboiseVanille3

Mon Millefeuille à la Une de Food Reporter 😀

FR_Millefeuille

Cliques sur le coeur près du titre pour laisser un commentaire 🙂